Nouvelle

Opposition à Madagascar

Débat sur l'Opposition à Madagascar: "Tantara mitohy!"

Des chefs de parti et des partis politiques non représentés au sein du parlement ont déjà déclaré officiellement et publiquement leur appartenance à l’opposition. Par contre, les partis politiques représentés au parlement (Assemblée nationale et Sénat) ne se sont pas prononcé clairement sur ce sujet. Aucun débat public concernant le chef de l’opposition ne s’est réalisé jusqu’ici entre ces partis.

Ainsi, dans le cadre d’une conférence-débat récemment organisée au Carlton, la FES a invité ces partis politiques à discuter ouvertement et éventuellement à se prononcer sur ce sujet. 
Lors de ce débat, Ketakandriana Rafitoson, en tant que juriste, a expliqué à l’assistance les dispositions constitutionnelles et légales portant sur l’opposition. Le représentant du HVM a insisté sur le respect de la constitution par les autres partis parlementaires en ce qui concerne le Chef de l’opposition et mise en pratique des dispositions légales sur l’opposition. Les représentants du TIM (représenté au sein du gouvernement), du MAPAR et du MMM ne se sont pas prononcé clairement par rapport au poste du chef de l’opposition, tout en énumérant quelques conditions pour leur éventuel basculement dans l’opposition. Ils invitent les tenants du pouvoir à élaborer le décret d’application de la loi sur l’Opposition 2011-013. Ceci constituerait effectivement un signal fort comme quoi le régime en place n’est pas contre « l’institutionnalisation » de l’opposition et qu’il n’aurait vraiment pas peur de l’opposition, comme disent les citoyens.

Friedrich-Ebert-Stiftung
1er Etage Immeuble Prestige
Lot II M 91 Ter D Antsahabe Antsakaviro
BP : 3185
Antananarivo 101, Madagascar
Phone: +(261) 20 2234424
fax: +(261) 20 2225731
eMail: info(at)fes-madagascar.org